rue de la Madeleine, 10

6111 Landelies

sandrine.evrard@me.com

 

Tel: 0478 54 64 37

© 2018 Mouseland

Déroulement d'un accompagnement psychologique

La démarche de recourir à un accompagnement psychologique est extrêmement personnelle. Le chemin de chaque personne sera différent et est une recherche de soi à soi. Cela dit, on peut dégager des étapes et des stades qui  se retrouvent souvent.

 

Phases de crise ou  d'urgence

Beaucoup de personnes décident de consulter lors d'une crise plutôt importante, qu'elle soit personnelle ou de couple.  Un jour, c'est trop et on décide de prendre rendez-vous. Les besoins dans cette phase sont divers, besoin d'être écouté, rassuré, compris dans sa souffrance,...

Besoin de mettre rapidement des choses en place pour soulager la situation...

 

L'état des lieux

Le thérapeute apprend à connaître son client, voit comment son il fonctionne et ce qui lui pose problème. Au travers du dialogue et des échanges avec le thérapeute, le client  développe déjà une autre manière de se voir et se percevoir.

 

Le contrat

Le contrat acte l'accord établit entre le thérapeute et le client d'oeuvrer ensemble pour atteindre l'objectif que le client s'est fixé. Certains clients arrivent à la première consultation avec une demande précise et un objectif bien clair. Pour d'autres, l'état des lieux leur permettra d'y voir plus clair et de dégager leur objectif.

 

Phases de construction et de consolidation

Il est difficile de nommer en un mot cette phase. Elle doit plutôt se comprendre dans sa différence avec la phase d'urgence. Le client a retrouvé de l'appaisement, de l'énergie et de la disponibilité d'esprit. Il peut accomplir des changements personnels à d'autres niveaux que dans une phase d'urgence.

 

La clôture de l'accompagnement psychologique

C'est une phase délicate et très importante. C'est le moment de faire le bilan du travail accompli ainsi que pour le client et le thérapeute de se dire "au revoir". La relation d'aide est très spécifique et a le but bien précis d'être au service du mieux-être du clent. Mais comme toute relation humaine, elle est chargée d'affectif de part et d'autre. Cette relation est circonscrite dans le temps, un deuil doit se faire pour le client comme pour le professionnel. 

J'invite mes clients à préciser en début de séance qu'ils souhaitent que cette séance soit la dernière afin de clôturer le travail d'accompagnement de manière thérapeutique.

Un accompagnement peut être interrompu à n'importe quel moment. La décision appartient au client. Dans tous les cas, une clôture saine est un véritable plus.